Thème 3 : Savoirs : élaboration, diffusion, statut et appropriation

Thème 3 : Savoirs : élaboration, diffusion, statut et appropriation

Le thème « Savoirs : élaboration, diffusion, statut, appropriation » étudie la diversité des savoirs en contextes scolaires, éducatifs ou formatifs (notamment au métier d’enseignant). Ces contextes sont plus ou moins formels puisqu’ils renvoient tant à des institutions intentionnellement éducatives et à des prescriptions qui les soutiennent, qu’à des espaces de production ou d’usage des savoirs étudiés et ils sont également plus ou moins spécifiques.

Pour faire sens auprès des acteurs impliqués en tant que formés (élèves, enfants, enseignants et professionnels de l’éducation en formation) ou formants (professeurs, éducateurs et formateurs), les savoirs sont mis en usage de façon diverses : emprunt, citation, exemple, reformulation, etc.

Un de ces usages particulièrement important est la problématisation ou la reproblématisation partielle en fonction des enjeux du contexte. Ces processus de problématisation permettent de spécifier les fonctions, les structures, voire la nature de ces savoirs et de leurs usages en formation. Leur étude  oriente une grande partie de nos recherches.

Certains savoirs sont théoriques ou du moins le prétendent ; d’autres sont pratiques et ne recouvrent alors pas le même concept de savoir ; d’autres enfin s’ancrent dans ces deux familles. On distingue aussi classiquement opinions et sciences. Tous les savoirs ne sont pas faits de concepts ; certains savoirs opérationnels sont tellement intériorisés que leurs origines et leurs genèses doivent être étudiées. De plus, les références selon les savoirs sont diverses : sociales, institutionnelles, scolaires, personnelles, etc. Il est donc nécessaire d’étudier la diversité et la spécificité de ces savoirs ainsi que les rapports de ces savoirs entre eux.

L’étude de l’élaboration, de la diffusion, du statut et de l’appropriation des savoirs questionne et permet de penser ainsi la structuration des environnements d’apprentissage et de formation (au sens large y compris l’enseignement). Cette étude implique de s’intéresser à différents objets :

  • la notion de « circulation » de savoirs,
  • les interactions dialogiques entre acteurs,
  • les processus dynamiques qui relient l’individu aux savoirs (engagement, évènement, prise de risques...),
  • la structuration des environnements d’apprentissage et de formation.

Prochaines réunions :
- 6 mars 2017, 13h30-17h30, Rouen
- 24 avril 2017, 13h30-16h30, Caen
- 13 juin 2017, 13h30-17h, Rouen
- 6 octobre 2017, 9h30-13h, Caen