Antoine AGRAZ

Identité

Dr Antoine AGRAZ

Adresse :
Université de Rouen Normandie
UFR des Sciences de l’Homme et de la Société
Rue Lavoisier
76321 MONT SAINT AIGNAN CEDEX

Tél :
Email : antoineagraz@aol.com

Site :

Mots-clés

Rapport à la formation, Institut Médico-Educatif (IME), valeurs, stage, tutorat de stage, émancipation, inclusions sociale et professionnelle, compétences professionnelles, didactique professionnelle.

J’exerce le métier de moniteur-éducateur au sein d’un Institut Médico-Educatif (IME) qui accueille des adolescents et jeunes adultes de 14 à 20 ans avec déficience intellectuelle légère ou moyenne, associée souvent à des troubles psychopathologiques.  J’accompagne ces jeunes dans le cadre de leur parcours d’insertion socioprofessionnelle. Je suis également chargé de cours à l’université de Limoges en sciences de l’éducation et staps (cf. CV). Ma thèse a porté sur le rapport à la formation des jeunes accueillis en IME, examiné sous l’angle des valeurs privilégiées par les jeunes eux-mêmes. Nos instruments d’analyse ont été le stage et le tutorat de stage, avec cette précision que nous avons étudié les stages que les jeunes effectuent en dehors de l’établissement spécialisé dans le cadre de leurs projets individualisés d’accompagnement. La question centrale à laquelle nous avons tenté de répondre est la suivante : « Est-il possible de concevoir une pensée de l’expérience chez des jeunes avec handicap mental accueillis en IME ? ». Nos deux compagnons théoriques, dans le cadre de cette thèse, ont été Dewey et Bachelard. Ces deux philosophies contemporaines de la formation nous ont apporté des outils d’intelligibilité sur le plan des valeurs qui se construisent dans les situations vécues par les jeunes eux-mêmes. Dewey nous a aidé à mieux saisir la dimension de continuité productive dans la formation des jeunes à l’IME. Avec la grille de lecture bachelardienne, nous avons mesuré les conditions de possibilité d’instants d’apprendre en stage, plus axés sur une dimension de rupture avec le quotidien productif dominant des stages en IME. Sur le plan méthodologique, nous avons combiné des entretiens semi-directifs (nombre : 20) avec des observations filmées. Nous avons suivi, de façon semi-longitudinale, deux jeunes dans leurs stages respectifs sur une période d’un an et demi. Ces observations filmées nous ont permis d’examiner leurs conduites en stage en nous centrant particulièrement sur les gestes qu’ils réalisaient en situation. Plus largement, nous nous intéressons aux processus d’inclusion sociale et professionnelle des jeunes en situation de handicap et accueillis en IME.