Membres

Identité: 

HDR Miriam APARICIO

Photo: 

Présentation: 

Fonctions principales : Chercheur « Principal » du CONICET ; Professeur des universités, UNCuyo; Directeur du Laboratoire de Recherches en Éducation (LABOEDUC) et du LABOPSI, UNCuyo ; Coordinateur des Centres de recherche : CAEDEM (UTN), CIEPMA (UNCuyo). Directeur de deux (2) programmes de 3e cycle a l’UTN.

2. Activités académico-scientifiques. Professeur du 3e cycle invité à plusieurs programmes de recherches (en Argentine et à l’étranger). Elle a participé de plus de 400 congrès en travaillant a trente-quatre (34) pays (France, Italie, Espagne, Belgique, Venezuela, Mexique, Paraguay, Brésil, Porto Rico, Chili, Colombie, Cuba, Pérou, Bolivie, Etats Unis, Pologne,  Norvège, Chine, Choréa du Sud, Autriche, République tchèque, Congo, Tunisie,  Canada, Lettonie, Cote de Marfil, Turquie, Croatie, Suède, Finlande,…). Elle a été évaluatrice des institutions, jury des commissions diverses, membre des comités scientifiques des congrès et des revues indexées d’Argentine, Chili, Mexique, Espagne, Portugal, Canada, France, Inde, Chine et, notamment, de Journals des États Unis (Au total, 74 évaluations). Synthèse : évaluation de chercheurs= 85 ; projets de recherche= 72, gestion éditorial = 74 ; évaluation institutionnelle =45 ; d’autre type d’évaluation = 51 (BID, UNESCO/OREALC, Banque mondiale, système cubaine de science, Senescyt (Ecuador), Fondecyt (Chili), Conacyt (Paraguay, …). Elle a dirigé plus de 50 projets de recherche avec financement. Formation des ressources humaines : elle a dirigé 18 docteurs (au total, elle a formé plus de 160 sujets du système scientifique). Elle a effectué 17  séjours de recherche à l’étranger (gagnés par concours).

3. Prix et distinctions: au total = 54 distinctions. Notamment, Who is who in the World of the Science, London, 1997 ; The 500 Global Leaders for the New Century, USA: The Millenium Edition, 2000 ; Médaille d’Argent de la Société d’Encouragement au Progrès, Senat français, 2001 et Médaille d’Or, 2007. Membre de l’Academia de Ciencias Sociales, 2001 (Argentine) ; Academic Member of the Athens Institute for Education and Research (Athens), 2016. Membre de sociétés scientifiques: États Unis (APA IAAP, IUPSyS, ICCP, SIP); Mexique (AMEPSO); France (AIPTLF), etc

Collaborations: 

1.  France : Mme Aparicio a développée de nombreuses activités de collaboration dans le cadre du Cnam, l’Université Paris 8 et l’Université de Rouen. Notamment, parmi les laboratoires français – PRIS, CRF, CIVIIC, ESCOL, CIRCEFT –  et le Laboratoire des recherches en éducation, Argentine pour la mise en place des actions diverses (organisation et direction du Doctorat en éducation argentin et du Master en Psychologie sociale, UNCuyo avec codirection française; signature et renouvellement des accords cadre et spécifiques ; échanges et participation dans des cours). Aussi : participation dans des recherches collectives LABEX-HasTec, comités scientifiques des revues, réseaux de recherche, etc.). Elle a effectuée des publications avec des collègues français (articles dans des revues à comité de lecture, deux  livres, publications dans des congrès,..). Elle a fait la gestion pour la signature des accords cadre et spécifiques avec de laboratoires (CRF, Cnam; Paris 8; CIVIIC) et d’autres associations françaises (i.e., Antene ABG).

2. Collaborations avec d’autres pays de l’Europe : Espagne (UNED, Univ. de Cádiz et de Barcelone) ; Italie (Univ. di Verona, Florence) ; Portugal (Univ. do Minho, Faro, Braga).

3. Activités de collaborations avec d’autres pays de l’Ibéro Amérique : Cuba, Colombie, Brésil, Mexique, Paraguay, Costa Rica, Chili.

Elle a engendré 6 Réseaux de coopération internationale (en fonctionnement) et signé plus de 30 accords pour la mise en place de projets de recherche, échanges, mobilités, etc.

4. Activités de collaborations nationales : avec  plus de trente universités argentines et avec des Organismes de Science dans des Programmes dirigés par Mme Aparicio.

Adresse: 

CONICET (Conseil National pour la Recherche Scientifique) / CNRS (France)
CCT. Parque General San Martin
Universidad Nacional de Cuyo
5500 Mendoza
Argentine

Publications récentes: 

Il est impossible signaler toutes les publications dans de revues indexées, notamment en anglais à partir du 2012. Ci-joint, le CV extenso et un CV abrégé. Synthèse : 113 articles dans des revues indexées (pages 31-38 CV); 14 livres en 3 langues; 3 ouvrages comme compilateur dans des éditoriaux de prestige (1 en français, 1 Handbook en anglais et 1 en espagnol  (pages 39-41 CV); 41 chapitres: 13 en français, 14 en espagnol, 13 en anglais (pages 41-45 CV). De même, 124 publications dans des Actes de congrès internationaux (articles complètes); 188 publiés comme Résumés dans des congres internationaux et 126 dans des congres nationaux) (pages 48-92 et 128-168). Une préoccupation a été centrale dans sa recherche : l’amélioration de la qualité des institutions éducatives en dégageant de nouvelles perspectives théorico-méthodologies, plus intégratives. Celles-ci permettent la récupération des processus organisationnels et humains et pas seulement des inputs et ouputs (des résultats chiffrés ou des statistiques, qui montrent des diagnostics démunis de leur « sens »). Dans ce cadre, l’analyse compréhensive des facteurs/dimensions qui impactent sur les identités et les trajectoires tant des « institutions » que des professionnels, sont devenus un axe de sa recherche pendant les dernières années. Elle a engendré une théorie sui generis « La spiral tridimensionnel du sens » (2005, en anglais), qui propose l’étude des phénomènes humains et sociaux en trois niveaux (macro social, méso institutionnel et micro individuel). Ils interagissent dans un jeu « auto soutenue », avec des effets tant positifs comme négatifs (effets pervers) sur les sujets, les organisations et le système macro national.

Mots clefs: 

Relation Formation / Emploi – Qualité de la formation – Facteurs psychosociaux et socioculturels qui influent sur la réussite universitaire en relation avec le monde du travail – Trajectoires professionnelles : un jeu entre le plan macro, méso et micro – Employabilité – Mobilité intergénérationnelle, sociale et professionnelle – Valeurs, compétences « sociales », identités – Approches épistémologiques sui generis en relation avec la Formation et l’emploi en interaction.