Madeleine LIANDIER

Identité

Madeleine LIANDIER

Adresse :
Université de Rouen Normandie
UFR des Sciences de l’Homme et de la Société
Rue Lavoisier
76321 MONT SAINT AIGNAN CEDEX

Tél :
Email : madeleine.liandier@univ-rouen.fr

Informations

Inscrit en thèse depuis : 2015
Langue(s) pratiquée(s) : Français

Thème de rattachement :
Thème 2 : Professionnalité(s) et professionnalisation : temporalités, espaces, transformations
Thème 4 : Ethiques, politiques, pédagogies, idées et disciplines

Titre de la thèse : L’ethos professionnel des musiciens-enseignants et son implication potentielle dans la résistance au changement pédagogique dans les conservatoires.

Directeur de thèse : Hubert VINCENT, PU

 

L’enseignement spécialisé de la musique dans les conservatoires français fait l’objet, depuis plusieurs dizaines d’années, de vives critiques de la part des quelques chercheurs en Sciences de l’Éducation et en Sociologie qui l’ont étudié. La persistance tenace de logiques héritées du Conservatoire de Paris (institution-mère créée à la Révolution française) et d’un modèle pédagogique traditionnel concourt à une exceptionnelle uniformité de l’enseignement en dépit de la liberté quasi-totale dont jouissent les musiciens-enseignants. Réactualisées par un contexte politique où la réduction des dépenses publiques constitue une préoccupation majeure des instances de l’État et des collectivités, remettant en question la pérennité des conservatoires ; par des témoignages d’usagers insatisfaits et des statistiques édifiantes montrant combien le système actuel est sélectif et décourageant pour les élèves ; ces critiques nourrissent des controverses passionnées, suscitent une adhésion molle ou un rejet violent, mais le cœur des pratiques pédagogiques, lui, demeure inexorablement inchangé, préservé de toute évolution significative.

La présente recherche pose trois hypothèses 1/ il existe un ethos professionnel propre aux musiciens-enseignants des conservatoires français, 2/ cet ethos est fortement hétéronome, imprégné par un fantasme de toute-puissance qui inhibe le pouvoir d’agir et par un calcul psychologique aliénant, 3/ cet ethos est impliqué dans la résistance au changement pédagogique dans les conservatoires. Elle procède par l’analyse, selon une approche clinique d’orientation psychanalytique, d’entretiens réalisés auprès de musiciens-enseignants dans des conservatoires en France et par la comparaison de ces analyses entre-elles pour tenter d’attester de l’existence d’un ethos propre à cette profession et, le cas échéant, d’en dégager les caractéristiques.

 

Mots-clés

Conservatoires / Musiciens-enseignants / Résistance au changement / Ethos professionnel / Clinique d’orientation psychanalytique